Rénovation logement - L'état aide les citoyens souhaitant améliorer l'empreinte écologique de leur logement

Partager sur :
Rénovation logement - L'état aide les citoyens souhaitant améliorer l'empreinte écologique de leur logement

 

 

Depuis 2019, l'état français a déployé un ensemble d'aides afin d'accompagner les citoyens souhaitant améliorer les performances énergétiques de leur logement.

 

De l'isolation au chauffage en passant par la ventilation et les systèmes électriques, ces aides couvrent un large bouquet de travaux et sont en partie cumulables et accessibles à l'ensemble des propriétaires quels que soient leurs revenus.

 

Afin de vous aider à y voir plus clair sur les opportunités du marchés, nous vous présentons de façon non-exhaustive trois des aides auquelles vous pouvez dès maintenant accéder.

 

 

 

MaPrimeRénov'

 

Remplaçant du crédit d'impôt transition énergétique, MaPrimeRénov' permet de financer les travaux de rénovation qui permettent aux logements d'améliorer leur efficacité énergétique.

MaPrimeRénov' est accessible à tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus pour un logement qu'ils occupent ou qu'ils louent en résidence principale.

Les propriétaires bailleurs ont cependant quelques obligations :

  • Louer le logement en tant que résidence principale pour une durée d'au moins 5 ans
  • Informer le locataire de la réalisation des travaux financés par la prime
  • En cas de réévaluation, déduire le montant de la prime du montant des travaux justifiant cette réévaluation

Conditions et montant

Les travaux doivent être réalisés par des entreprises signataires de la charte d'engagement liée à la prime, soit une certification RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Les montants accordés sont découpé en quatres groupes de couleurs, ces derniers étant associé aux tranches de revenus des ménages souhaitant bénéficier de cette aide.

Pour savoir à quelle prime vous pouvez prétendre, munissez vous de votre RFR (Revenu Fiscal de Référence) disponible sur votre dernier avis d'imposition sur le revenu, puis réféez-vous au tableau suivant :

Pour plus de détails concernant la prime et ses conditions de bonification pour pouvez consulter tous les détails fournis par le site du gouvernement.

            

 

Eco-prêt à taux zéro

 

Comme son nom l'indique, l'éco-prêt à taux zéro (ou eco-PTZ) est un prêt accordé sans intérêts dans le but de financer des travaux d'économie d'énergie dans son logement. Ce dispositif a été étendu jusqu'au 31 Décembre 2023 et est cumulable avec les autres aides présentées dans cet article.

L'éco-PTZ s'adresse à tous les propriétaires sans condition de ressources pour un bien qu'ils occupent ou qu'il louent comme résidence principale.

Conditions et montant

Pour pouvoir être éligible à un éco-prêt à taux zéro, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par des professionnels certifiés RGE.

Les travaux éligibles à ce dispositif sont :

  • L'isolation thermique de la toiture
  • L'isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur
  • L'isolation thermique des fenêtres et portes donnant sur l'extérieur.
  • L'isolation thermique des planchers bas
  • L'installation ou le remplacement d'un chauffage ou d'une production d'eau chaude sanitaire
  • L'installation d'un chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable
  • L'installation d'une production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable

Le montant des aides peut aller jusqu'à 50 000€ si les travaux permettent un gain énegétique d'au moins 35% sur le DPE.

Pour plus de renseignement, vous trouverez ici les détails fourni par le gouvernement sur son site

 

Coup de pouce économies d'énergie

 

La prime coup de pouce économie d'énergie se décline en deux catégories :

  • Le coup de pouce chauffage
  • Le coup de pouce isolation

Elle a pour but d'aider à payer des travaux de remplacement de chauffage ou d'isolation dans le logement des bénéficiaires.

L'ensemble des foyers peuvent prétendre au coup de pouce économies d'énergie sans condition de revenus, bien que le montant des aides accordés soit calculé en fonction de ces derniers.

Les résidences principales comment secondaires sont susceptible d'en bénéficier et cette aide est évidement cumulable avec les autres dispositifs présenté plus haut dans cet article.

Conditions et montant

Comme pour les autres dispositifs, les travaux réalisé par des entreprises reconnu RGE par l'état. Elle permet de déblocage de :

  • Jusqu'à 4000€ pour le remplacement d'une chaudière au charbon, au fioul ou au gaz.
  • Jusqu'à 12€/m² d'isolant posé dans le cadre des travaux bénéficiant de l'aide.

Voir les détails ici.