Une ultime visite vous préservera contre les mauvaises surprises à l’achat d’un bien immobilier à Paris

Partager sur :
Une ultime visite vous préservera contre les mauvaises surprises à l’achat d’un bien immobilier à Paris

Une ultime visite est recommandée à la veille de la signature de l’acte de vente finale pour l’acquisition d’un bien à Paris. Le but est de vous assurer que les modalités émises dans le compromis de vente ont été respectées à la lettre et que vous achetez réellement le bien pour lequel vous vous êtes mis d'accord avec le vendeur, à ce moment-là. Voici quelques éléments sur lesquels rester tout particulièrement attentif durant cette dernière entrevue.

La présence ou non d’un tiers sur les lieux

La loi exige qu’un bien mis en vente soit inoccupé, surtout à la veille de la finalisation de la transaction. Si, durant la dernière visite des lieux, vous constatez la présence d’objets personnels sur les lieux ou d’un quelconque élément n’étant pas concerné par la vente, cela signifie que le vendeur n’est nullement dans son droit.

La présence de tous les éléments compris dans la vente

La vente peut concerner aussi bien les murs de la maison ou de l’appartement que tout ou une partie de son mobilier et équipement. Dans ce cas, cette dernière visite vous permettra de vérifier que tout est présent sur les lieux et vous sera livré comme il a été convenu dans le compromis de vente à la signature de l’acte de vente final.

L’état de chaque élément faisant partie de la transaction

L’ultime visite vous sera utile pour réaliser un dernier état des lieux du bien que vous vous apprêtez à acquérir. Toujours sur la base des informations contenues dans le compromis de vente, vous pourrez réexaminer l’état de chaque élément qui concerne la transaction. En cas d’apparition de nouveaux défauts, vous êtes en droit de réclamer réparation auprès du vendeur, sous forme d’une baisse du prix de vente du bien.

Les chiffres liés aux différents compteurs énergétiques

Ce sera le moment de clôturer la part de responsabilité du vendeur concernant les consommations énergétiques du bien. Pour ce faire, relevez les données de consommation sur les différents compteurs afin de réaliser le transfert à votre nom des différentes factures.